Le Moulin à Vent


Le Moulin Cavalier

L’origine en remonte au XIIIème siècle et il figure sur la carte Tassin datée de 1634. Dominant le village, il en est actuellement partiellement caché par une pinède plantée au début du XXème siècle.

 

Ce moulin seigneurial de très belles proportions est connu sous le nom de « Moulin Cavalier » en souvenir de la halte faite par Jean CAVALIER, Chef Camisard, le 16 Avril 1704, jour de la défaite de Nages.

 

A l’époque, la culture des céréales occupait des surfaces étendues, et l’activité du meunier était importante en Vaunage jusqu’à l’apparition des meuneries industrielles à Nîmes et à la disparition des céréales au profit de l’extension des vignobles au début du XIXème siècle.

 

La municipalité qui avait racheté ce moulin, l’a restauré à l’authentique. Il tourne chaque fois qu’Eole le lui permet et moud du grain. Seul dans la Vaunage à faire ainsi revivre les pratiques ancestrales, il est l’un des piliers de l’ancrage culturel des Vaunageols dans leur terroir. Avec la restauration prochaine du Four à Pain, il permettra de faire revivre les métiers anciens et favorisera un développement touristique et culturel qui est l’un des atouts de la plaine de la Vaunage. Il séduit des visiteurs toujours plus nombreux, qui sont heureux d’en garder le souvenir, grâce à des cartes postales et à une brochure qui relate son histoire et son fonctionnement.